Accueil

LE CHASSEUR DE TÊTE DE L’HÔTELLERIE-RESTAURATION

Je suis à la recherche de perles rares. Chasseur de tête pour les bonnes tables (gastronomiques et étoilées), les hôtels-palaces de France et plus largement tous les professionnels CHR (Café-Hôtel-Restaurant) qui recherchent qualité et rigueur .

Chasseur de tête est la bonne expression, car je recherche des gens certes doués de leurs mains, mais qui savent aussi bien réfléchir avec leur tête ! Ce sont ces profils-là qui font de belles carrières. Depuis plus de 20 ans, l’agence de recrutement d’Antoine Quéron a dénichée les bons commis, chefs cuisiniers, directeurs de restaurant, maîtres d’hôtel, chefs de réception et gouvernantes sur toute la France. Chaque année, l’agence place en moyenne 150 à 200 personnes depuis Montpellier.
Plus les chefs sont doués, plus ils ont du caractère. Il n’est pas toujours facile de travailler avec eux. Les métiers de la restauration et de l’hôtellerie sont aussi très durs à cause des horaires; il faut souvent faire des sacrifices personnels. Je sais de quoi je parle puisque j’ai passé plus de 15 ans derrière les fourneaux. Rouennais d’origine j’ai gravi tous les échelons, de commis à directeur de restaurant en passant par chef d’une brigade de 10 personnes. Mon carnet d’adresse et le bouche-à-oreille m’ont permis de rester dans la «famille» de la cuisine en jouant une autre partie: le recrutement, où j’ai rapidement réussi à travailler pour de grands noms comme Marc Veyrat, l’un de mes premiers et plus fidèles clients. Je suis aussi assez fier d’avoir réussi à pousser, dans l’ombre, quelques jeunes qui sont aujourd’hui reconnus ou en train de se faire un nom.
Mon agence de recrutement ambitionne de continuer sur la même lancée, avec de nouvelles pistes à l’international, en Chine par exemple, car les cuisiniers français de qualité sont très recherchés partout dans le monde.

 

Dossier de presse Spécial 20 ans